photo lynx

Christophe JACQUES

Photographie animalière et de nature

- Jeudi 25 Mai 2017 -

photo rousserolle turdoide

Au printemps, la nature nous offre un florilège de chants et cris d'oiseaux. Il n'est pas si facile de les distinguer les uns des autres, certains oiseaux ayant même des chants constitués d'imitations d'autres espèces. Il est pourtant utile de savoir les reconnaître, certaines espèces étant discrètes et peu visibles au regard de l'observateur. C'est une rousserolle turdoïde qui chante ce soir au coeur de la roselière, me laissant une légère ouverture pour réaliser cette image.

photo cigogne blanche

Le soleil décline à l'horizon, l'ambiance crépusculaire chaude qui y règne me donne une idée. J'effectue un petit détour pour regarder si des oiseaux se sont perchés sur des arbres morts. Par chance un groupe de cigognes blanches s'y est réfugié pour y passer la nuit.

- Mercredi 10 Mai 2017 -

photo hibou grand duc

Les deux poussins grand-duc sont dorénavant seuls dans l'aire qui les a vu naître. La femelle est certainement toute proche, dissimulée dans la falaise ou la végétation avoisinante. On peut distinguer les premières plumes sur les couvertures, il faudra attendre encore quelques semaines pour que les deux jeunes prennent leur premier envol. Il est essentiel de rappeler que les jeunes rapaces nocturnes ne sont pas abandonnés par leurs parents, il ne faut en aucun cas les ramasser sauf lors d'un danger immédiat (prédateurs, routes...).

- Jeudi 27 Avril 2017 -

photo tarier des prés

La plaine de Vaivre et Montoille, Pusey et Vesoul est une zone humide qui bénéficie d'un arrêté de protection de biotope. Cette zone présente une faune et une flore riche, avec de nombreuses espèces qui y nichent ou qui s'y reposent lors de la migration. La prairie humide avec ses mares et ses bras morts, possède un attrait également grâce à la proximité immédiate du lac. Elle est traversée par deux cours d'eau : le Durgeon et la Vaugine. Ce jour-là, je croise de nombreux passereaux comme cet élégant tarier des prés sur sa route migratoire.

- Samedi 22 Avril 2017 -

photo grand duc d'europe jeunes

Depuis plusieurs années maintenant, un couple de hiboux grand-duc donnent naissance à plusieurs poussins sur ce site. Les jeunes sont âgés de quelques semaines et restent dans l'aire au côté de la femelle, le mâle assurant seul la chasse et le ravitaillement auprès de la famille. Je savoure cet instant magique ou je peux croiser le regard hypnotisant du plus grand rapace nocturne.

- Samedi 15 Avril 2017 -

photo héron pourpré

Découverte aujourd'hui d'un milieu naturel remarquable en Franche-Comté : la basse vallée du Doubs. Ce site offre une grande diversité faunistique, il est constitué de grèves naturelles de rivières, de mortes riches en roselières, de boisements de saules, de prairies humides... Une journée fructueuse conforme à mes espérances, avec l'observation d'espèces rares et marquantes telles que l'oedicnème criard, la gorgebleue à miroir, le busard des roseaux, le héron pourpré, l'aigrette garzette...

- Vendredi 14 Avril 2017 -

photo grèbe huppé

Assez peu farouche, le grèbe huppé se rencontre facilement sur les lacs et étangs où il est bien représenté. En plumage nuptial, le grèbe possède une huppe noirâtre ainsi qu'une collerette de plumes rousses et noires ornant les côtés de sa tête. Excellent plongeur et nageur, le grèbe se nourrit principalement de petits poissons et d'insectes. Lors de la parade, les deux grèbes se font face et agitent la tête à tour de rôle.

- Dimanche 19 Mars 2017 -

photo mue paire bois de cerf

En dehors du brame, j'ignore ou les grands cerfs s'établissent et dans quelle zone la repousse des bois interviendra. C'est pourquoi cette année, j'ai décidé d'effectuer quelques recherches pour tenter de déceler la présence de cerfs mâles. Et pourquoi pas d'identifier un cerf que j'ai déjà photographié en découvrant un bois de cerf. C'est avec une immense joie que je trouve une mue tombée au sol, celle d'un cerf ravalant qui accompagnera un bois découvert deux jours plus tôt.

- Samedi 18 Février 2017 -

photo chamois doubs

Certaines vallées du Haut-Doubs ont conservé un carcatère sauvage. J'apprécie simplement y marcher en ayant toujours l'espoir de croiser le chemin du lynx boréal. Dans cette zone rocheuse baignée par le chant des oiseaux, le fantôme des bois ne se manifestera pas. A proximité d'un belvédère, un chamois passera tranquillement à quelques mètres de moi me laissant apprécier le détail de ses cornes.

- Lundi 16 Janvier 2017 -

photo lumière matin vanneau mouette

Les plans d'eau que je fréquente cet hiver sont maintenant entièrement pris par les glaces. Par conséquent, les butors étoilés ont déserté les lieux et ont migré vers des zones plus favorables pour se nourrir. Malgré cela, certaines espèces fréquentent toujours le lac et y affrontent le froid persistant. Aux premières lueurs du jour, une petite troupe de vanneaux huppés se reposent sur la surface gelée.

- Dimanche 01 Janvier 2017 -

photo butor étoilé

C'est dans un décor féérique que je démarre cette nouvelle année. Je suis émerveillé en découvrant la roselière du lac qui s'est enveloppée d'une couche de givre. Malgré la bise, je patiente en ayant l'espoir de voir apparaître le butor étoilé. Cette espèce mystèrieuse sortira quelques secondes dans le froid glacial avant de disparaître dans les roseaux.

- Mardi 27 Décembre 2016 -

photo butor étoilé

Le butor étoilé est un hivernant rare en Franche-Comté, il vit dans de vastes roselières où il se nourrit principalement de poissons. Il possède un plumage de couleur brun-chamois orné de chevrons noirs, cela lui assurant un excellent camouflage dans son milieu. Il se déplace facilement à travers les tiges des roseaux grâce à ses longs doigts qui les agrippent. Lorsqu'il est dérangé, le butor adopte une posture typique avec le cou étiré et le bec pointant vers le ciel. Il se confond alors parfaitement avec les roseaux comme cet individu m'ayant repéré lorsque le soleil déclinait.

photo butor étoilé

- Lundi 05 Décembre 2016 -

photo héron cendré

Une petite période de froid s'est installée alors que l'hiver n'a pas encore débuté. C'est un régal pour les yeux quand le lac se transforme et fige l'eau en glace. Les journées sont lumineuses, c'est une opportunité à ne pas rater et ainsi de croiser le héron cendré marcher sur l'eau gelée et dorée par les roseaux.

- Jeudi 01 Décembre 2016 -

photo garrot a oeil d'or

Le garrot à oeil d'or est un canard farouche et rare en Franche-Comté, il est présent uniquement pendant l'hiver. C'est un canard trapu avec un iris couleur or, une tête et un dos noir contrastant avec le reste de son corps blanc. L'espèce niche principalement en Russie, dans les pays scandinaves et en Allemagne. Migrateur, le garrot est un remarquable plongeur où il recherche crustacés et petits poissons sur les lacs et gravières.

- Septembre 2016 -

photo brame cerf photo brame cerf photo brame cerf photo brame cerf photo brame cerf photo brame cerf photo brame cerf photo brame cerf photo brame cerf photo brame cerf

C'est en septembre que se déroule le fameux brame du cerf, un instant magique au coeur de la forêt. Toujours une immense émotion que d'entendre cette voix qui résonne dans le massif et de découvrir le roi de la forêt dans la brume de l'aube. Voici une sélection de dix photos que j'ai pu réaliser durant ce brame représentant une trentaine d'heures de présence dans les bois.

- Samedi 09 Juillet 2016 -

photo brocard

En cette fin de journée, je m'offre une petite balade aux abords du Durgeon. Dans la prairie, un brocard quitte un coin ombragé et traverse la végétation haute. Sous une très belle lumière du soir, une pie-grièche écorcheur mâle est perchée sur des massettes. On la reconnaît à son large bandeau noir, son plumage brun-roux et son bec crochu.

photo piegrièche écorcheur

- Mardi 05 Juillet 2016 -

photo chevêche d'athéna

La chevêche d'Athéna est un magnifique rapace nocturne qui peut être visible en pleine journée. La chevêche vit à proximité des hommes et se rencontre dans les vergers, les bocages avec haies et murets, les prairies pâturées... La chouette aux yeux d'or est de petite taille, possède un plumage grisâtre semé de tâches blanches. Pour sa nidification, la chouette utilise de vieux arbres creux, des anfractuosités de murs ou bien encore des nichoirs.

photo chevêche d'athéna

- Jeudi 23 Juin 2016 -

photo cigognes blanches

Rares sont les occasions ou je tente de réaliser des photos dans la pénombre ou de nuit. Après une écoute qui s'est révélée négative du blongios nain, un groupe de cigognes blanches arrive à proximité de la gravière pour leur repos nocturne. Le ciel assez dégagé et les arbres morts sont intéressants pour essayer une composition graphique en y intégrant les silhouettes des cigognes.

- Dimanche 29 Mai 2016 -

photo héron cendré

Le héron cendré est une espèce bien implantée sur le lac de Vaivre et dans la plaine du Durgeon. L'échassier a un bec jaune-orangé, un plumage majoritairement gris, un front blanc et une crête noire. Le héron se nourrit majoritairement de poissons mais également de rongeurs et de batraciens. Le héron se laisse volontiers approcher au bord du lac mais reste assez farouche dans les prés et le marais. Une importante colonie de hérons cendrés niche sur l'île aux oiseaux.

- Lundi 16 Mai 2016 -

photo rousserolle turdoide chant

Difficile de ne pas entendre en ce moment les notes mélodieuses de la rousserolle turdoïde. Le chant puissant de la rousserolle turdoïde peut porter sur plusieurs centaines de mètres. Avec un peu de patience, vous pourrez entendre chanter la turdoïde perchée en haut d'un roseau. Plusieurs individus sont présents chaque année à cette période au lac de Vaivre, dans quelques semaines elles se feront extrêmement discrètes.

- Mardi 03 Mai 2016 -

photo héron cendré

Le printemps est une excellente saison pour observer et contacter une multitude d'oiseaux. En effet les migrateurs apparaissent et remontent vers le nord pour nicher, auquel s'ajoutent les populations d'oiseaux sédentaires. C'est durant cette période que les oiseaux chantent pour attirer les femelles et marquer leur présence sur un territoire.

- Dimanche 01 Mai 2016 -

photo tarier des prés

Le tarier des prés est l'hôte des prairies, riches en flore. Il se reconnaît à son sourcil blanc ainsi que son plumage orangé tacheté de noir. Nichant au sol, le passereau se nourrit majoritairement d'insectes et d'araignées qu'il guette en haut d'un perchoir. Le tarier est un nicheur rare dans la région ou sa population est en déclin.

- Samedi 23 Avril 2016 -

photo sterne caspienne

Certains ornithologues recherchent des espèces à "cocher", c'est à dire noter tous les noms des espèces vues en Franche-Comté sur une liste d'oiseaux. La très rare sterne caspienne fait partie de cette liste d'espèces qu'on espère apercevoir dans ses jumelles. Une fois de plus, j'ai eu la chance de voir cinq sternes caspiennes en migration venant d'Afrique.

- Samedi 16 Avril 2016 -

photo traquet motteux

On peut rencontrer le traquet motteux en plaine lorsqu'il est en migration. En période de nidification, il fréquente les grands massifs montagneux pourvus de zones d'herbes rases, parsemées de pierres et de blocs rocheux. Il possède un masque noir sur les yeux ainsi qu'un sourcil blanc, un dos gris et une gorge jaune beigeâtre. En Franche-Comté, le traquet motteux niche en altitude sur le massif jurassien où il est extrêmement rare.

photo mouette pygmée

Plusieurs dizaines de mouettes pygmées sont apparues sur le lac aujourd'hui, probablement à cause des conditions météos pluvieuses. De petite taille avec un capuchon noir sur la tête pour les adultes, elle possède des ailes sombres en dessous et un bord blanc sur le dessus. Les mouettes capturent des petits insectes à faible hauteur au dessus de l'eau. Elle niche principalement en petites colonies sur les côtes de la Baltique.

photo chevreuils

Dans la plaine, j'entends le chant caractéristique d'une locustelle tachetée. Non loin de là, je tombe sur un petit groupe de chevreuils alors que je suis à découvert. Je m'accroupis sur l'herbe pour casser ma silhouette d'humain car je suis repéré, ce qui me permettra d'observer les chevreuils pendant plusieurs minutes.

photo chevreuils

- Dimanche 20 Mars 2016 -

photo barge à queue noire

En fin de journée, j'ai eu la chance d'observer deux barges à queue noire aux gravières de Breurey les Faverney. Rare, la barge à queue noire est un limicole d'assez grande taille qui fréquente les zones humides. Celle-ci possède un long bec orangé et noir avec lequel elle sonde le sol tout en marchant. Son plumage est majoritairement roussâtre, sa potrine est barrée horizontalement de stries foncées.

photo soleil

Sous le regard de la lune, je reste pour assister à un somptueux coucher de soleil.

photo lune

- Samedi 19 Mars 2016 -

photo canard

Je me suis levé tôt ce matin pour rechercher de belles ambiances à immortaliser. Je contemple le merveilleux lever de soleil tout en surveillant le passage éventuel des oiseaux. Lorsque la nature s'éveille, un canard colvert glisse à la surface du lac là ou l'eau s'est embrasée.

photo grebe huppé

Un peu plus tard dans la matinée, une légère bise commence à souffler. Le soleil se reflète sur de petites vagues et donne ce joli aspect de flares dorés. Couché au ras de l'eau, je photographie un petit groupe de grèbes huppés à contre-jour.

- Lundi 07 Mars 2016 -

photo héron cendré

La saison hivernale s'est révélée assez douce et les températures plutôt clémentes en basse altitude. Aujourd'hui, le soleil alterne avec des périodes brèves et intenses de neige. Une opportunité qu'il faut saisir dans le marais avec un héron cendré impassible face à ce dernier sursaut de l'hiver.

photo grèbe huppé

De l'autre côté du lac, je repère un petit groupe de grèbes huppés à bonne distance du bord. L'éloignement s'avère être un atout pour tenter une composition minimaliste, et en intégrant dans la composition les arbres qui longent le Durgeon.

- Mercredi 17 Février 2016 -

photo grand duc

En cette fin d'après-midi, j'ai eu la chance d'assister au relâcher d'un hibou grand-duc suite à l'invitation d'un ami spécialiste des rapaces. Le prédateur nocturne avait été récupéré quelques mois plutôt prisonnier dans du fil de fer barbelé. C'est le centre Athénas qui oeuvre pour la sauvegarde de la faune sauvage, qui avait recueilli et soigné l'oiseau. Pleinement rétabli, c'est avec joie que le grand-duc a pris son envol pour retrouver la liberté dans son milieu naturel.

- Jeudi 21 Janvier 2016 -

photo grand duc

Dès le début de l'hiver, il est possible d'entendre le chant du plus grand rapace nocturne de France. Tel un fantôme, le grand-duc apparaît en vol au dessus du bois et se pose à la cime d'un pin. Surplombant la falaise, c'est un perchoir où le grand-duc a pris l'habitude de lancer son chant caractéristique. Dans cette ambiance crépusculaire, nous pouvons distinguer aisément la silhouette du prédateur et ses aigrettes.

- Mardi 19 Janvier 2016 -

photo vanneau huppé

Chaque hiver, j'attends avec impatience l'arrivée de la neige. Avec plaisir, je découvre qu'une fine couche blanche a recouvert durant la nuit la surface du lac gelé. Dans un décor magique et apaisant, je savoure cet instant hivernal qui sublime les paysages. Dans le silence, un petit groupe de vanneaux huppés se repose tranquillement dans cette immensité blanche.

- Samedi 05 et Dimanche 06 Décembre 2015 -

photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo oie cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo cygne de bewick lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo hibou moyen duc lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo bécassine des marais lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der photo grue cendrée lac du der

Habitué à mes terres franc-comtoises, j'ai décidé d'accompagner mes amis de la LPO afin de découvrir les plumes du lac du Der. C'est un site d'une richesse incroyable qui permet de voir de nombreuses espèces et quelques raretés. Quelques instants merveilleux à signaler notamment le survol du rare et emblêmatique pygargue à queue blanche, la tentative de capture d'un faucon pélerin sur une sarcelle d'hiver, les cygnes de Bewick qui prennent leur envol dans la brume, le regard envoûtant du hibou moyen-duc dans le brouillard et naturellement le ballet aérien des grues cendrées qui demeurera un spectacle inoubliable.

- Jeudi 03 Décembre 2015 -

photo mont blanc

En fin d'après midi, je prospecte avec un ami une zone qui pourrait s'avérer favorable à la nidification du hibou grand-duc. Nous restons attentifs au moindre son mais le rapace nocturne ne se manifestera pas ce soir. Malgré cela, devant nous se dresse un magnifique point de vue et une atmosphère feutrée sur le Mont Blanc.

- Mardi 24 Novembre 2015 -

photo rougegorge familier

Ce matin, une fine couche de givre recouvre les plaines du Durgeon. La végétation glacée semble avoir figé un instant la nature. Les hérons cendrés s'affairent à dénicher quelques rongeurs tandis que les chevreuils restent à bonne distance dans les champs. Seul un rougegorge familier viendra poser devant moi et me laisser un souvenir de cette matinée blanche.

- Vendredi 06 Novembre 2015 -

photo ouette d'egypte

Sur la plage du lac, une ouette d'Egypte tient compagnie à un petit groupe de canards colverts. Comme son nom l'indique l'ouette est une espèce originaire d'Afrique. Introduite en Angleterre, l'ouette est maintenant bien implantée sur les plans d'eau en Haute-Saône ou elle se reproduit. Elle ressemble à une oie, possède un plumage beige et une tâche sombre autour de l'oeil.

- Mercredi 30 Octobre 2015 -

photo grand cormoran brume

Il n'y a pas une grande diversité d'espèces en ce moment sur le lac. Néanmoins à l'automne, les premières lueurs sont propices aux ambiances brumeuses. Lorsque le soleil perce la brume, il faut avoir un brin de chance pour qu'un oiseau se perche sur le support souhaité. C'est un grand cormoran qui me fera ce joli cadeau.

photo chevrette

Sur le chemin du retour, je distingue une chevrette derrière une rangée d'arbres. Au premier plan les couleurs d'automne m'inspirent, une opportunité d'essayer une réalisation originale.

- Mardi 29 Octobre 2015 -

photo chevreuils plaine

Avec le temps, j'apprécie de plus en plus à présenter les animaux dans leur milieu. La plaine du Durgeon offre un milieu de vie idéal pour les chevreuils. Sans le dérangement causé par la chasse, on peut les voir se nourrir régulièrement tout au long de la journée. Dans un décor bucolique, un petit groupe s'attarde dans la prairie humide.

- Mardi 20 Octobre 2015 -

photo héron cendré

Les températures élevées durant l'été ont fait baisser le niveau d'eau du lac. Un héron cendré profite de cette aubaine pour glaner quelques petits poissons. Il peut rester immobile pendant plusieurs minutes en scrutant le fond puis saisir le poisson imprudent qui passe devant son bec.

- Samedi 03 Octobre 2015 -

photo roitelet huppé

C'est lors du suivi de la migration au Sabot que j'ai rencontré un poids plume de quelques grammes. Le roitelet huppé est un oiseau peu farouche mais difficile à photographier, circulant sans cesse d'une branche à une autre. Avec une crête jaune bordée de noir sur la calotte, le roitelet se rencontre principalement en forêt pourvue de conifères.

- Lundi 28 Septembre 2015 -

photo biche cerf

Pendant le brame, je suis plutôt un adepte des sorties durant les premières heures de la matinée. Je décide de changer mes habitudes en affûtant dans une petite prairie isolée et bien au calme. Deux chevreuils entament une course folle dans le pré puis c'est un renard qui viendra me gratifier d'une séance de mulotages. A une heure tardive, une biche sortira du bois mais les grands mâles resteront à couvert.

- Vendredi 25 Septembre 2015 -

photo biche faon

J'accompagne aujourd'hui un ami forestier spécialiste des cervidés avec lequel j'échange régulièrement. Nous décidons de nous rendre à proximité d'un pré où pâture des bovins. Aucun mâle ne brame dans cette zone ce matin, seulement quelques biches accompagnées de faons de l'année.

photo chevreuil

Je ne remarque pas à cet instant qu'un brocard est tout proche de moi et en train de se nourrir. Caché derrière un tronc, je réalise quelques photos avant de reprendre mes observations et attendre l'arrivée d'un cerf.

photo cerf élaphe

En fin de matinée, nous repartons dans une prairie isolée qui borde la forêt. A notre grande surprise, un jeune cerf est déjà présent à l'orée du bois. Quelques minutes plus tard, un second mâle traversera le pré pour rejoindre le couvert forestier.

- Lundi 21 Septembre 2015 -

photo étourneau sansonnet

Je démarre de nuit pour m'imprégner de l'ambiance et localiser la zone la plus favorable pour affûter ce matin. Quelques cerfs se répondent mais dans un secteur ou la lumière est peu présente. Des halos de lumière percent le feuillage, sur la cime des arbres est posé un petit groupe d'étourneaux sansonnets.

photo cerf élaphe

Malgré la chaleur et l'heure tardive, plusieurs cerfs sont actifs et brament au coeur de la forêt. Une heure plus tard et comme par enchantement le bois retrouve sa tranquilité. Un cerf traverse l'allée forestière accompagné d'une biche. Celui-ci se couche non loin sous une lumière difficile, c'est une joie immense d'être aux côtés du roi de la forêt.

- Dimanche 20 Septembre 2015 -

photo sittelle torchepot

Pendant le brame, une sittelle torchepot s'active sur le tronc d'un chêne à la recherche d'insectes. La sittelle se déplace généralement la tête en bas. On la reconnaît à son plumage bleu-gris sur le dos, à sa poitrine et son ventre orangés ainsi qu'une ligne noire traversant la tête. Cavernicole, la sittelle niche dans des cavités d'arbres ou elle maçonne l'entrée à sa taille avec de la boue.

- Samedi 19 Septembre 2015 -

photo brame cerf

J'ai invité un ami du haut-doubs afin de partager ce moment magique qu'est le brame. La matinée commence mal sous une pluie forte et avec une observation assez furtive de cervidés. J'opte pour une zone plus fermée mais où les cerfs peuvent bramer même pendant la journée. Un choix qui va se révéler judicieux, les cerfs brament dans un secteur restreint. C'est un véritable bonheur que de vivre cet instant sauvage qui est pour moi le plus merveilleux qui existe dans notre nature.

photo biche cerf élaphe

- Vendredi 18 Septembre 2015 -

photo cerf élaphe

La brume confère une ambiance encore plus magique dans la forêt du cerf. Un seul individu signale sa présence sur une place qui borde un ruisseau. J'attends sa sortie dans une petite coupe ou il regagnera ensuite les régénérations. Il arrive enfin puis se couche au pied d'un chêne, il lance quelques derniers cris d'amour avant de disparaître. Une martre des pins fera également irruption sur une souche, mais quelques brindilles ne me permettent pas d'immortaliser cette rencontre.

- Mardi 15 Septembre 2015 -

photo brame cerf

Je suis heureux de revoir un cerf que j'ai croisé il y a quelques années. C'est exactement dans la même coupe qu'il a décidé de notre nouvelle rencontre. Il possède une ramure particulière avec des bois particulièrement espacés. Contrairement aux idées reçues, le nombre d'andouillers n'indique pas l'âge du cervidé.

- Dimanche 13 Septembre 2015 -

photo bécasseau maubèche

En revenant du brame la veille, mon ami et moi avons trouvé un bécasseau maubèche sur une petite zone humide propice aux passages de limicoles en migration. Nichant uniquement en Arctique, ce limicole au corps trapu ne se rencontre que très rarement à l'intérieur des terres. Celui-ci est un individu juvénile avec un plumage au motif écailleux et une poitrine qui apparaît chamois jaune.

- Samedi 12 Septembre 2015 -

photo daguet cerf

Un ami ornitho m'accompagne chaque année durant cette période de brame. Aujourd'hui, je vais essayer un secteur ou les cerfs se sont montrés particulièrement actifs ces derniers jours. Malheureusement, la forêt est désespérément silencieuse. Nous affûtons tout de même et seront récompensés par la venue de quelques cervidés sous une jolie lumière matinale.

- Vendredi 11 Septembre 2015 -

photo cerf élaphe

J'utilise rarement le traitement de mes photos en noir et blanc. Cette scène sous une lumière forte difficile à gérer et dans un décor peu esthétique s'y prête bien. Le cerf dégage de la force et se trouve dans une posture majestueuse, un oiseau en vol s'est invité également dans la composition. Ce traitement minimaliste permet de mettre en valeur le roi de la forêt.

- Jeudi 10 Septembre 2015 -

photo brame cerf

Le brame désigne la période de reproduction chez le cerf élaphe mais également le cri du mâle. Le brame a pour objectif de signaler la présence d'un cerf dominant pour tenir à distance les rivaux et attirer les biches. Si le rituel vocal ne suffit pas, alors un combat s'engage. Bois contre bois, l'affrontement peut durer plusieurs minutes.

- Mercredi 09 Septembre 2015 -

photo chevreuil

Le soleil brille en cette fin de journée et les promeneurs sont nombreux sur les chemins. Malgré tout, un brocard se nourrit sereinement dans la plaine. Dans mes jumelles j'arrive à identifier la licorne que j'avais vu il y a quelques jours. Il évolue toujours dans le même pré et se montre toujours aussi confiant envers moi.

- Lundi 07 Septembre 2015 -

photo gobemouche gris

Dans la plaine du Durgeon, je repère une ronde de passereaux composée majoritairement de mésanges bleues et charbonnières. Parmi elles se trouve un gobemouche gris avec son plumage grîsatre et sa poitrine striée. Il fréquente les bois et parcs avec une préférence pour les petites clairières au milieu de hauts feuillus. Le gobemouche reste immobile sur une branche morte, il guette les insectes avant de s'élancer et de les capturer en vol.

- Samedi 05 Septembre 2015 -

photo daguet

En ce début septembre, je me rends dans la forêt du cerf pour entendre peut-être le premier raire. Aucun cerf ne se manifestera néanmoins quelques cervidés seront observés notamment ce daguet qui finira par me repérer.

photo brocard

Plus tard dans la matinée, un brocard s'est réfugié dans une petite zone de régénération. Le chevreuil est couché et semble intrigué par le déclenchement de mon appareil photo.

- Lundi 24 Août 2015 -

photo brocard

En fin de journée dans la prairie, je repère un brocard assez éloigné en bordure du Durgeon. Je tente une approche en rampant pour faire quelques images d'ambiance. Petit à petit et après de nombreuses séances de repos, le brocard se trouve maintenant à quelques dizaines de mètres de moi. Pendant plus d"une demi-heure et sous un soleil de plomb, je peux observer cette licorne en toute confiance.

- Dimanche 23 Août 2015 -

photo piegrièche écorcheur

Le temps gris et pluvieux me pousse à me balader pour obtenir des photos plus douces. Dans la plaine, cette jeune pie-grièche se perche sur les piquets. En bordure du chemin, elle observe le sol pour saisir les insectes.

photo chevrette

A bonne distance dans la prairie, cette chevrette est en quête de nourriture. L'occasion de tenter une photo avec une composition originale à travers le feuillage.

- Mercredi 12 Août 2015 -

photo chardonneret élégant

Un petit point d'eau en cette période de chaleur est un spot prometteur pour observer les oiseaux. Ainsi certains passereaux viendront assurément pour y boire et se baigner. Ici un jeune chardonneret élégant avec sa tête grise-brunâtre et son plumage légèrement strié.

- Vendredi 07 Août 2015 -

photo brocard plaine

C'est durant l'été que se déroule le rut du chevreuil. Début août, un brocard parcourt la plaine à la recherche d'une femelle. La chevrette et le brocard se poursuivront ainsi dans la prairie avant de s'accoupler. Comme chez le cerf, des combats peuvent intervenir entre deux mâles de même puissance.

- Samedi 04 Juillet 2015 -

photo ciel coucher soleil

La canicule qui sévit sur la région ne m'incite guère à sortir pour faire quelques observations. En fin de journée lorsque les températures sont plus acceptables, je décide de faire un petit tour. Peu habitué aux photos d'ambiances et de paysages, j'essaie d'immortaliser ce joli coucher de soleil et ses halos de lumière.

- Dimanche 14 Juin 2015 -

photo hirondelle rustique

L'hirondelle rustique est une espèce bien présente dans nos villages mais menacée. Facilement identifiable en vol, l'hirondelle a une gorge rouge foncée et une queue avec de longs filets. Ici une jeune hirondelle avec une gorge rouge-chamois et des filets plus courts que l'adulte. Parfois en grand nombre sur le lac, l'hirondelle rustique chasse les petits inscetes au ras de l'eau.

- Samedi 13 Juin 2015 -

photo rousserolle verderolle

La rousserolle verderolle est une espèce nicheuse peu commune qui ressemble énormément à la rousserolle effarvatte. Elle s'en distingue par son milieu de vie et surtout par son chant. Elle possède un répertoire original et riche, la rousserolle est capable d'imiter parfaitement des dizaines d'espèces d'oiseaux. Elle fréquente la végétation herbacée constituée d'orties et de reines-des-prés.

- Samedi 06 Juin 2015 -

photo piegrièche écorcheur

Visible depuis mi-mai, la pie-grièche écorcheur vit dans les prairies avec haies et buissons épineux. Elle repère les insectes depuis un perchoir avant de capturer rapidement sa proie à l'aide de son bec crochu. La pie-grièche peut empaler sa nourriture sur du fil barbelé ou des épines et ainsi constituer un garde-manger.

- Vendredi 05 Juin 2015 -

photo bruant proyer

Le bruant proyer est une espèce bien implantée dans les plaines agricoles du Durgeon. Il possède un plumage brun-gris avec de nombreuses stries et une petite tâche sombre sur la poitrine. Celui-ci possède une particularité au niveau de son bec, en effet une dent bien visible est présente sur la mandibule supérieure.

photo bruant proyer

Je profite de ce magnifique coucher de soleil pour saisir les dernières notes crépusculaires du bruant proyer. Celui-ci apprécie les postes élevées et me gratifie en cette fin de journée de son chant caractéristique.

- Samedi 16 Mai 2015 -

photo rousserolle turdoide

La rousserolle turdoïde est une espèce peu commune qui fréquente les phragmitaies. Elle ressemble à la rousserolle effarvatte mais s'en distingue par sa taille beaucoup plus imposante. Son identification est également possible grâce à son chant puissant que la rousserolle effectue perchée sur un roseau. Celui-ci peut s'entendre à plusieurs centaines de mètres de distance.

- Mercredi 06 Mai 2015 -

photo grand duc d'euope

Les grands-ducs d'Europe juvéniles ont maintenant quitté l'aire qui les a vu naître. Ils découvrent ainsi le milieu qui les entourent et se sont installés dans les éboulis à une dizaine de mètres. Ils peuvent ainsi se reposer à l'ombre et en toute quiétude dans la végétation basse. Avec un peu de chance et de patience, un jeune décide d'apparaître quelques secondes pour mon plus grand plaisir.

- Lundi 04 Mai 2015 -

photo grand duc d'euope

Sous le regard attentif et envoûtant de la femelle grand-duc, les trois jeunes hiboux grandissent. Le juvénile est facilement reconnaissable à son plumage duveteux. Ils sont assez curieux et scrutent le passage du moindre oiseau dans le ciel. De même, les mouches à proximité de l'aire représentent une distraction pour les rapaces. J'ai pu également constater l'appétit vorace des jeunes qui essaient de consommer des lapins laissés au sol par un adulte.

photo chouette hulotte

Une découverte sympathique a clôturé cette fin de journée avec un ami ornitho. En effet, une jeune chouette hulotte est perchée à quelques mètres et se laisse contempler sous une belle lumière. Bien qu'elle soit seule, cette jeune chouette endormie n'est pas abandonnée par les adultes. A la nuit tombée, ceux-ci continueront de s'occuper de leurs petits et à les nourrir.

- Dimanche 03 Mai 2015 -

photo renardeau

Dans le hanger d'une ferme du haut-doubs, la renarde a donné naissance à une portée de renardeaux. Au bout de quelques semaines, les petits commencent à sortir et à explorer l'environnement proche. Ainsi nous pouvons admirer ces petites boules de poils lors de leurs séances de jeux ou de gratouilles. En regardant ces renardeaux, je n'oublierai pas de rappeler que des milliers sont massacrés chaque année en France.

photo mésange charbonnière

Le printemps annonce la période de nidification et la construction du nid. C'est le cas de la mésange charbonnière qui établit son nid dans une cavité comme un trou d'arbre ou un nichoir installé par un naturaliste bienveillant. La mésange va garnir son nid avec de la mousse, des plumes, des poils... Celle-ci déposera une dizaine de petits oeufs et effectuera généralement deux nichées pendant la belle saison.

- Samedi 02 Mai 2015 -

photo grand duc d'euope

Le Grand-duc d'Europe est le plus grand rapace nocturne que l'on peut rencontrer en Franche-Comté. Rare, il occupe essentiellement les vallées et monts du massif jurassien et doubien mais est également présent depuis quelques années en Haute-Saône. Le hibou est un rapace imposant avec de grandes aigrettes, des iris orange et habite principalement les zones pourvues de falaises. Le grand-duc est difficile à localiser sauf en hiver ou on peut l'entendre chanter à la tombée du jour.

- Mercredi 08 Avril 2015 -

photo sterne caspienne

En cette fin de journée ensoleillée, j'ai pu croiser la route d'un groupe de cinq sternes très rare en migration. La sterne caspienne est la plus grande des sternes avec une envergure impressionnante, un gros bec rouge et une calotte entièrement noire. Celles-ci ont survolé le lac pendant quelques minutes avant de reprendre leur route vers la mer Baltique là où elles nichent.

- Dimanche 05 Avril 2015 -

photo combattant varié

Je me promène régulièrement en VTT autour du lac de Vaivre et dans les plaines humides toutes proches. Au cours de ma ballade, je découvre un combattant varié en mue avec un magnifique plumage blanc. Je l'observe à distance pendant plusieurs dizaines de minutes avant de tenter une approche. Celui-ci semble accepter ma présence et continue tranquillement à alterner phase de repos et de nourrissage.

- Samedi 28 Mars 2015 -

photo hérisson d'europe

Présentation d'une espèce commune que j'ai pu apercevoir dans la pénombre du jardin. Voici le hérisson d'Europe et ses piquants sur le dos qui ne peut être confondu avec une autre espèce. Celui-ci se roule en boule lorsqu'il se sent en danger, un moyen de défense efficace contre ses prédateurs naturels. Cependant ce mécanisme peut s'avèrer dangereux, il est souvent la victime du trafic routier.

- Jeudi 26 Mars 2015 -

photo combattants variés

Le combattant varié est un limicole de taille moyenne qui évolue à proximité de l'eau. C'est sur cette petite zone humide qu'un petit groupe effectue une halte migratoire pour ensuite rejoindre leur zone de nidification. Les mâles s'empareront alors d'une magnifique collerette et se livreront à des parades pour attirer les femelles.

- Samedi 21 Mars 2015 -

photo grande aigrette

Le début du printemps m'incite à remettre à l'eau l'affût flottant que je partage avec un ami. Cette pratique consiste à évoluer lentement dans l'eau à l'aide de waders, tout en effectuant des phases de repos pour observer les oiseaux. Tout proche de moi, une grande aigrette progresse doucement et fouille la vase avec ses pieds. Une technique efficace puisque l'échassier blanc pêchera quelques perches soleil.

photo petit gravelot

C'est ensuite le petit gravelot qui sera le premier limicole à me rendre visite. Trois autres individus suivront à la queue leu-leu pour passer à quelques mètres de mon affût. Des observations agréables malgré la grisaille.

- Samedi 28 Février 2015 -

photo grand cormoran

Le brouillard dense persiste sur le lac en cette fin de matinée et fait régner une atmosphère mystèrieuse. Au loin, des silhouettes se dessinent à proximité de l'île aux oiseaux. En hivernage, ce groupe de grands cormorans attend de meilleures conditions pour partir pêcher. Le soleil fera bientôt son apparition et dissipera les derniers bancs de brume.

- Samedi 24 Janvier 2015 -

photo garrots

Au coeur de l'hiver, une espèce nordique a effectué son apparition sur le lac de Vaivre et Montoille. Le garrot à oeil d'or est un canard plongeur farouche et un hivernant rare dans notre région. C'est dans un décor scandinave que ce duo aux iris d'or a fait une courte halte, sublimé par cette ambiance merveilleuse et ce silence blanc.

Tous Droits Réservés.