photo lynx

Christophe JACQUES

Photographie animalière et de nature

- Lundi 24 Mai 2021 -

photo faon

L'assouplissement du confinement et du couvre-feu me permet de réaliser une petite escapade sur la terre des cerfs, ou plutôt en cette saison le territoire des biches. Les femelles donnent naissance aux premiers "bambis" en grande majorité sur cette période de mai et juin. L'adorable petit faon possède une robe rousse tachetée de petits points blancs sur le flanc. Même si il semble isolé, il faut veiller à ne pas le toucher ni même le ramasser. Sa mère peut le laisser seul et est bien souvent à proximité en train de se nourrir.

photo biche

- Lundi 24 Mai 2021 -

photo

Une rencontre attendrissante en cette soirée orageuse avec l'apparition de deux faons de chevreuil. En lisière de forêt, les deux jeunes se toilettent mutuellement et attendent patiemment le retour de la chevrette. Comme le "bambi" de l'espèce cerf avec lequel il partage le même milieu, le faon a un pelage roux tacheté de blanc. La période des foins est malheureusement bien cruelle pour ces jeunes animaux, en effet de nombreux faons se dissimulent dans les hautes herbes et succombent chaque année à la fauche.

photo

- Début Mai 2021 -

photo hibou photo hibou

A l'abri des regards indiscrets, un couple de hiboux grand-duc niche depuis quelques années dans la falaise. Le prédateur est un rapace nocturne qui capture ses proies par surprise à l'aide de ses puissantes serres. Son régime alimentaire est diversifié allant de la capture d'un mammifère de taille moyenne aux espèces d'une taille plus modeste. Nous pouvons le constater sur ces images avec la présence au sol d'un renardeau prédaté, d'une plumée de chouette effraie ainsi qu'une buse variable. Le superprédateur est reconnaissable à son iris orangé, son plumage couleur écorce et ses grandes aigrettes caractéristiques.

photo hibou photo hibou

- Jeudi 13 Mai 2021 -

photo cigogne

La cigogne blanche est dorénavant une espèce bien implantée dans les zones humides autour du bassin vésulien. Le couple de la plaine du Durgeon a donné naissance à deux cigogneaux sur la plateforme aménagée. L'identification de l'échassier est plûtot aisée, avec un plumage blanc et noir ainsi qu'un long bec rouge. Les adultes trouveront dans le marais et dans les prairies humides la nourriture suffisante pour nourrir les oisillons.

photo cigogne

- Samedi 08 Mai 2021 -

photo bergeronnette

La bergeronnette printanière est un oiseau que l'on peut croiser dans les plaines humides mais également les cultures de colza. Il existe diffèrentes sous-espèces de ce passereau à observer notamment en migration, la plus habituelle est celle de la sous-espèce dite "flava". La printanière possède une poitrine jaune, une tête grise et un sourcil blanc. La bergeronnette est principalement insectivore, il n'est pas rare de la voir pousser son chant posé sur un piquet de clôture.

photo bergeronnette

- Avril/Mai 2021 -

photo chevreuil photo chevreuil photo chevreuil photo chevreuil

En pleine période de migration, je ne délaisse pas pour autant les chevreuils de la plaine. Mes recherches sont ciblées particulièrement sur les espèces rares qui feraient une brève halte migratoire. C'est toujours l'occasion d'apercevoir les groupes en train de s'alimenter dans la prairie. D'ailleurs à cette période, on peut remarquer les premiers faons dissimulés dans les hautes herbes après de longues minutes d'observation.

- Vendredi 07 Mai 2021 -

photo bruant proyer

Le bruant proyer occupe les grandes plaines humides de la plaine du Durgeon avec une bonne densité. Son plumage est assez terne avec un mélange de blanc de gris et de brun, il possède un bec robuste avec une particularité caractéristique sur la mandibule. Il est bien souvent posé en évidence sur des postes en hauteur pour chanter.

photo bruant proyer

- Vendredi 16 Avril 2021 -

photo bruant proyer

L'ouette d'Egypte est une espèce qui ressemble à une grosse oie pour les promeneurs autour du lac. Peu farouche, on peut facilement détailler son plumage : il est majoritairement beige avec une grande tâche blanche bien visible sur les ailes en vol. Cette espèce se développe fortement depuis quelques années sur les gravières et plans d'eau de la région.

- Mercredi 14 Avril 2021 -

photo héron gardeboeuf

Il règne un petit air méditerranéen depuis quelques jours, un petit héron garde-boeufs fréquente un pré dans l'impasse qui se situe en bas de chez moi. Ce petit héron rare se rencontre souvent dans les champs parmi le bétail pâturant, mais également dans les prairies humides et marais. Le petit échassier possède un plumage majoritairement blanc, mais aussi des plumes orangées sur la tête et la poitrine.

- Dimanche 11 Avril 2021 -

photo canetons

Le canard colvert est bien souvent une espèce délaissée par les naturalistes du fait de sa forte abondance. Il reste néanmoins une espèce commune agréable à regarder notamment lorsque la femelle donne naissance à des canetons. Juste après l'éclosion, la femelle emmène ses petits dans des zones plus calmes pour veiller face aux nombreux prédateurs présents (héron cendré, milan noir, silure...)

- Dimanche 04 Avril 2021 -

photo tulipe

La tulipe sauvage est une espèce remarquable et protégée dans la plaine du Durgeon. Localisée dans une petite zone restreinte en bordure des "mortes" du Durgeon, la fleur est jaune et se développe jusqu'à la mi-avril.

photo

Sur le chemin du retour, un goéland leucophée immature est posé sur ce qui ressemble à un poisson mort. Visiblement il s'agit d'un silure qui flotte et dérive à la surface de l'eau, le laridé en profite donc pour se nourrir.

- Samedi 03 Avril 2021 -

photo chevreuils photo chevreuils

Petite sortie vélo comme souvent en fin d'après midi pour espérer voir les premières tulipes sauvages. L'opportunité de croiser les diffèrents groupes de chevreuils qui fréquentent la plaine humide. Les plus vieux brocards se sont débarassés des velours ce qui n'est pas encore le cas pour les jeunes individus.

photo ragondin

Dans un bras mort du Durgeon, un ragondin nage à la sortie de son terrier. Le rongeur à l'épaisse fourrure brune est reconnaissable à ses incisives de couleur orangée.

- Jeudi 01 Avril 2021 -

photo fuligule morillon

A l'abri du vent, une rencontre bien agréable en cette fin de journée avec ce couple de fuligules morillons. C'est un canard plongeur élégant qui s'observe sporadiquement sur les lacs, étangs et gravières de notre région. Le mâle possède un plumage noir avec les flancs blancs ainsi qu'une petite huppe et un iris jaune bien vif. La femelle comme souvent chez les anatidés est plus terne, avec des plumes noires, brunes et blanches de même qu'une zone claire à la base du bec.

photo grèbe huppé

Le grèbe huppé est une espèce assez peu farouche et commune sur les eaux libres. En plumage nuptial l'espèce arbore une huppe noirâtre, des joues blanches ornées de plumes rousses et noires. Le grèbe huppé est un excellent plongeur, il se nourrit principalement de petits poissons.

- Dimanche 21 Mars 2021 -

photo canetons

Certaines espèces d'oiseaux ne seront observées sous nos contrées que dans plusieurs semaines lors de leur retour de migration. D'autres espèces sédentaires nichent précocement comme la chouette hulotte en forêt ou les ouettes d'Egypte sur le lac. C'est ainsi que je découvre deux nichées à proximité de l'île aux oiseaux et la douceur de ces boules de plumes, avec respectivement sept et quatorze canetons.

- Dimanche 14 Mars 2021 -

photo harle bièvre

On peut croiser des harles bièvres aux abords de la plage où il est un hivernant régulier depuis quelques années. La Franche-Comté abrite une part importante des effectifs nationaux, avec une progression des effectifs nicheurs notamment dans le Doubs et le Jura. Son régime alimentaire est constitué principalement de petits poissons qu'il repère en immergeant la tête sous la surface de l'eau. Le mâle possède un bec rouge crochu, il est reconnaissable à son plumage noir et blanc et des reflets verts foncés sur la tête.

- Mercredi 03 Mars 2021 -

photo jonquille

C'est à la fin de l'hiver que pousse la jonquille sauvage dans les sous-bois. Un joli tapis de fleurs jaunes que l'on peut découvrir aux portes de Vesoul, il convient toutefois de rester raisonnable et de ne cueillir que quelques jonquilles.

photo jonquille

- Vendredi 26 Février 2021 -

photo ibis

L'ornithologie est à la fête en ce moment, le site accueille en effet une nouvelle rareté à savoir l'ibis falcinelle. L'ibis possède un long bec arqué comme celui du courlis avec un plumage de couleur sombre rouille aux reflets verts sur les ailes. Cette espèce fréquente les milieux humides où l'ibis fouille la vase à l'aide de son bec pour y trouver insectes, vers...

- Dimanche 14 Février 2021 -

photo grèbe jougris

Assez farouche et souvent à bonne distance, le grèbe jougris est un hivernant extrêmement rare en Franche-Comté. C'est la deuxième donnée cet hiver pour l'espèce, après un individu observé quelques semaines plus tôt dans de mauvaises conditions. Le jougris possède un bec noir à base jaune et une poitrine roux, ainsi qu'une calotte noire et des joues blanches. Comme le grèbe huppé présent en nombre sur le lac, il plonge et se nourrit de petits poissons.

photo grive mauvis

Une vague de froid glaciale s'est abattue sur la Franche-Comté depuis quelques jours. Conséquence directe un afflux important de grives mauvis qui niche principalement en Islande et en Scandinavie. L'espèce se distingue par son fort sourcil blanc ainsi qu'une tâche rouge-rouille sur le flanc.

- Samedi 13 Février 2021 -

photo grand cormoran

Plusieurs dizaines de grands cormorans hivernent sur le lac grâce à une ressource alimentaire disponible en grand nombre (poissons). Par conséquent ce redoutable prédateur est très peu apprécié par le milieu de la pêche et des pisciculteurs qui y voit un concurrent très efficace. Avec une bonne proximité, on peut apprécier l'iris vert et le jaune à la base du bec de l'oiseau au sombre plumage.

- Lundi 08 et Dimanche 07 Février 2021 -

photo chevreuil photo chevreuil photo chevreuil photo chevreuil

Depuis l'automne et la fin du brame, j'essaie de suivre la petite population de chevreuils qui évolue dans la plaine humide du Durgeon. Le groupe de chevreuils d'une dizaine d'individus se repose comme à l'accoutumé vers son habituel petit bosquet. Pour mon plus grand bonheur le lendemain, je découvre un blanc manteau qui s'est invité jusqu'en plaine de Haute-Saône. Sous les flocons l'opportunité d'observer femelles et jeunes, mais surtout les brocards qui arborent de magnifiques velours à cette période.

photo chevreuils

- Samedi 06 Février 2021 -

photo cigogne

Un phénomène surprenant s'est manifesté aujourd'hui dans le ciel franc-comtois. Des vents chargés de sable provenant du Sahara ont donné cette atmosphère martienne, cette cigogne blanche perchée sur un arbre mort m'aura permise d'immortaliser cet épisode atypique.

- Samedi 23 Janvier 2021 -

photo plongeon arctique

Après le plongeon catmarin, voici le plongeon arctique qui est un visiteur extrêmement rare à l'intérieur des terres. Le plongeon se reproduit essentiellement en Scandinavie et en Russie, dans les eaux douces et les lacs peu profonds. Ce plongeon est un individu de première année, reconnaissable aux liserés claires des plumes sur le dos. Il effectue un plongeon pour se nourrir de poissons, le niveau du lac assez bas lui étant favorable.

- Dimanche 17 Janvier 2021 -

photo forêt photo forêt photo forêt photo forêt photo forêt photo forêt

Cette forêt de plaine haute-saônoise m'a permise de découvrir ma toute première mue de cerf élaphe. Je réalise depuis des images de cette futaie au fil du temps, saison après saison. Je suis très heureux de presque pouvoir terminer la fin de cette série avec ce décor enneigé.

- Samedi 09 Janvier 2021 -

photo rougegorge

Le rougegorge familier est l'une des espèces les plus communes que l'on peut observer sous nos contrées. Comme son nom l'indique il possède un plastron orangé qui couvre la poitrine et la face. Peu craintif, cette petite boule de plumes gonfle son plumage pour lutter contre le froid vigoureux.

Tous Droits Réservés.